Définition viager

La vente en viager vous permet de profiter de revenus supplémentaires le restant de votre vie et à l’acheteur, d’avoir l’espoir de réaliser une bonne affaire.

La définition du viager est donnée par les articles 1968 et suivants du Code civil. Il s’agit d’une forme de vente immobilière où vous décidez de vendre votre bien contre une rente garantie à vie et d’un capital initial.

I – Définition et concept

La définition du viager est le transfert de la propriété d’un bien contre le versement d’une rente au vendeur jusqu’à son décès ou jusqu’au décès de la dernière personne vivante.

En tant que vendeur, vous recevez un bouquet et une rente, ce qui vous permet d’avoir un bon complément de retraite afin d’améliorer votre qualité de vie quotidienne.

Pour l’acheteur, cet achat relève plus d’un placement avec l’espoir de faire une bonne affaire. En effet, le prix prend en compte l’âge du vendeur et l’espérance de vie moyenne. Si le vendeur décède à l’âge moyen, l’acheteur aura payé le prix du marché, par contre, si le vendeur décède après l’âge moyen, l’acheteur aura payé plus et inversement, s’il décède avant l’âge moyen, l’acheteur aura payé moins que la valeur du bien.

L’acheteur étale le paiement du bien immobilier.

II – Découpage de la valeur du bien immobilier

La valeur du bien immobilier est divisée en deux : le bouquet et la rente.

A noter : Le bouquet n’est pas obligatoire.

Le bouquet est le montant qu’en tant que vendeur vous pouvez demander lors de la signature de l’acte de vente. Le montant est librement fixé entre les parties. Son montant est estimé sur la valeur du marché.

Quand il y a un bouquet, il vient en déduction du prix de vente et donc de la rente obtenue.

La définition du viager comprend l’obtention d’une rente viagère. Il s’agit d’une somme d’argent versée périodiquement au vendeur. Elle peut être mensuelle, trimestrielle ou annuelle. En tant que vendeur, vous profitez d’un abattement fiscal sur la rente perçue. Celui-ci dépend de votre âge.

La rente peut être réversible et réévaluée chaque année.

III – Calcul de la valeur d’un bien en viager à l’achat

Le bouquet est d’environ 30 % de la valeur vénale du bien immobilier sur le marché. Il vient en diminution de la rente.

Pour calculer la rente, vous devez tenir compte de l’âge du vendeur, de l’estimation du bien immobilier sur le marché, du bouquet, de la réversibilité, du viager libre ou occupé, mais aussi du fait que le viager peut être sur une ou plusieurs têtes.

Avec le viager libre, l’acheteur a le bien à sa disposition alors qu’avec le viager occupé, le vendeur dispose toujours du bien.

Si le viager est libre, la rente représente l’intégralité du prix de vente du bien (moins l’éventuel bouquet) alors que si le viager est occupé, il faut déduire le prix de l’occupation de la rente.

Vous pouvez vous faire accompagner par des professionnels pour évaluer correctement votre bien et vérifier ce qui est plus avantageux selon votre situation.

Tous nos conseils relatifs au viager