prêt viager hypothécaire

Mélange de viager et d’hypothèque, le prêt viager hypothécaire constitue une solution que certaines personnes utilisent. En effet, le prêt viager hypothécaire équivaut à un emprunt, tout ce qu’il y a de plus classique, à la différence près, que l’emprunteur met un bien immobilier en garantie. Le bien peut être une résidence principale, secondaire ou même un investissement locatif. Ainsi, la banque est plus susceptible d’accorder l’emprunt à la personne puisqu’elle dispose d’une solide garantie.

I – Taux, montant, avantages et inconvénients

Les banques sont assez réticentes à accorder un prêt bancaire à une personne de plus de 60 ans. Mais avec le prêt viager hypothécaire, elles acceptent plus facilement. L’avantage est que l’emprunteur peut quand même continuer à vivre dans le logement s’il le désire. Le montant du prêt accordé doit respecter un certain montant et est basé sur la valeur du logement mis en garantie. Généralement, cela varie entre 15 et 75 % de la valeur du bien. Pour ce qui est du taux, tout dépend des banques, mais dans tous les cas, les taux sont plus élevés que pour les emprunts classiques et sont de l’ordre de 5 ou 6 % environ.

II – Différences avec le viager

Il existe quelques différences entre le prêt viager hypothécaire et le viager. Concrètement, dans le premier cas, l’emprunteur continue à être le propriétaire de son logement et continue à vivre à l’intérieur. Dans le second cas, en revanche, la personne vend son bien en viager et même s’il continue à vivre dedans jusqu’à son décès, il n’en est plus le propriétaire. La seconde différence réside dans le fait qu’avec une vente en viager, le vendeur perçoit une rente mensuelle, ce qui peut constituer un revenu complémentaire tous les mois. En revanche, pour un prêt viager hypothécaire, l’emprunteur reçoit l’argent en une seule fois.

III – Une solution rare, pas toujours adaptée

Malheureusement, le prêt viager hypothécaire est encore trop peu utilisé pour la simple et bonne raison que peu de banques acceptent ce genre d’emprunts. D’ici quelques années, peut-être que cela se démocratisera, mais à l’heure actuelle, les banques qui acceptent le prêt viager hypothécaire peuvent se compter sur les doigts d’une main.

Contactez-nous